Retour

Communiqué du Département de l'Information et de la Presse du Ministère russe des Affaires étrangères sur la visite de travail en Russie de Jean-Claude Gakosso, Ministre congolais des Affaires étrangères, de la Coopération et des Congolais de l’étranger

Communiqué du Département de l'Information et de la Presse du Ministère russe des Affaires étrangères sur la visite de travail en Russie de Jean-Claude Gakosso, Ministre congolais des Affaires étrangères, de la Coopération et des Congolais de l’étranger

Jean-Claude Gakosso, Ministre congolais des Affaires étrangères, de la Coopération et des Congolais de l’étranger, est en Russie pour une visite de travail du 13 au 15 mars à l'invitation de Sergueï Lavrov, Ministre russe des Affaires étrangères. 

Le 14 mars, les deux ministres ont évoqué le développement de la coopération russo-congolaise dans le domaine commercial, économique et humain, ainsi que le lancement pratique d'un projet pilote de pipeline Pointe-Noire-Oyo-Ouesso sur le territoire de la République du Congo. Il existe également des perspectives de coopération bilatérale dans le secteur énergétique, la livraison de matériel et d'équipements russes, la prospection et l'agriculture. La formation de cadres nationaux congolais dans les universités russes est un élément important de la coopération entre nos deux pays. La Commission intergouvernementale russo-congolaise pour la coopération économique, scientifique et technique et le commerce joue un rôle crucial dans l'élargissement des liens bilatéraux. 

Les deux ministres évoqueront en détail les questions principales de l'actualité internationale et régionale en mettant l'accent sur la lutte contre le terrorisme et l'extrémisme et le règlement des crises dans les points chauds du continent africain - la République démocratique du Congo, la République centrafricaine, le Soudan du sud, la Libye - et du Moyen-Orient.

La Russie et la République du Congo maintiennent un dialogue politique intéressé basé sur des visions proches des processus globaux et des approches similaires des problèmes d'actualité, notamment la formation d'un monde multipolaire et la garantie du rôle central de l'Onu dans les affaires internationales. Les deux pays font preuve d'une coopération constructive dans le cadre de l'Onu et d'autres formats multilatéraux.

La visite devrait également définir les domaines prometteurs de coopération visant à promouvoir un partenariat mutuellement avantageux dans différents secteurs.